+ Almost Pretty + …blog mode, art, creation, couture, do it yourself, états d'âme…

: Film of the week

+ NYMPH()MANIAC Vol.1 +

Cela faisait des lustres que je n’étais pas allée au cinéma pour voir un film, un vrai (et non pas un film pour enfant!), du coup pour notre anniversaire, après un bon repas, mon homme et moi, nous nous sommes offert une séance: NYMPH()MANIAC
J’ai eu envie de vous en donner mes impressions.
Avant de commencer, je tiens à rappeler que je ne suis pas une cinéphile et que pour le coup, c’était le second film de Lars Von Trier que je visionnais (après Dancer in the Dark), je ne m’improvise pas critique.



nymphomaniac-volume-1_600C



On commence avec un petit synopsis du volume 1 (et oui, le film a été censuré et divisé en 2 volumes pour sa sortie dans les salles françaises):
Seligman, célibataire endurcit, recueille chez lui Joe, après l’avoir retrouvée inconsciente, couverte de sang et d’équimoses. Afin d’expliquer son état, Joe se lance dans le récit de sa vie sexuellement compulsive, elle s’auto-diagnostique d’ailleurs nymphomane. S’en suit, au travers d’une discussion faite d’allégorie et de sarcasme, une biographie divisée en plusieurs chapitres, chacun déterminant dans sa construction personnelle.


Mon avis: +++++


(les seuls points négatifs ne sont pas du à la qualité du film en elle-même, le film a été interdit au moins de 12ans, à mon avis il ne devrait pas être autorisé à un public si jeune, car certaines images peuvent altérer leur innocence, et il nécessite une maturité psychologique et sexuelle pour pouvoir voir au-delà du caractère « pornographique » du film et comprendre les sujets abordés. Pour moi c’est un film pour adulte, il devrait être interdit au moins de 18ans. Cette mesure aurait sans-doute permis de ne pas censuré le film, second point négatif).


A mon sens , un bon film doit provoquer de vives réactions chez le spectateur (aussi bien des fou-rires pour une comédie, des larmes pour une histoire d’amour, ou encore une certaine gène et des interrogations pour un film plus cérébral).

Bref à ce jeu, Lars Von Trier,  réussi à  faire travailler les méninges et réveiller des sensations plus animales!

C’est un film aussi dérangeant qu’époustouflant, la réalisation est à la fois cadrée par les chapitres et vivante grâce aux allégories visuelles et verbales. On y retrouve de la sensibilité, du cynisme dans chacun des protagonistes.


Certains diront que c’est un film pervers et violent, de la pornographie gratuite. Il n’en est rien, c’est de la sexualité vraie sans fioritures, des scènes d’une réalité intense. Et quand bien même la sexe y est omniprésent, lorsqu’on décide de voir ce film on sait à quoi s’attendre et on ne peut jouer les jeunes prudes!


La nymphomanie est encore de nos jours un sujet tabou et n’est pas vraiment assimilée à de l’addiction pure, et pourtant c’est exactement ce que nous prouve Lars Von Trier à travers Nymph()Maniac. Joe est en quête de soi, elle est éprise d’une solitude profonde, elle ne fait preuve d’aucune empathie et laisse son instinct animal seul maitre de ces émotions. Tout ceci pour la conduire à en vouloir toujours plus, à ressentir toujours plus fort et plus souvent, tel une droguée ou une alcoolique, le but ultime étant l’oubli de soi, le spleen total. La frénésie, la compulsion, pour combler un vide, une tristesse, un mal-être.


Bien qu’on puisse en douter, Nymph()Maniac n’est point misogyne, c’est tout le contraire, alors que l’on voit des pénis à tout va, le sexe de Joe n’est que suggéré. On retrouve également la puissance séductrice de la femme et parallèlement la faiblesse de l’homme. A chaque scène, Joe est maitresse de son corps et de ses désirs, elle ne s’offre pas à l’homme, elle le prend.


Je salue les performances d’interprétation de Stacy Martin – dans le rôle de la Jeune Joe – et de Uma Thurman – en femme trompée, Mme H -!


nymphomaniaque
 

film-nymphomaniac---volume-1-196465



Force est de constater, que ce film nous pousse à faire une introspection de nos sensations. C’est un film puissant qui vaut la peine d’être vu!

+…A+

Share Button
Back to Top