+ Almost Pretty + …blog mode, art, creation, couture, do it yourself, états d'âme…

: Tout le monde en parle (ou presque)

+ Queen of the road +

Du kiffe rien que du kiffe!
Des nanas qui en jetent sur des bécanes d’enfer le long des routes américaines!
Merci à LANAKILA MACNAUGHTON pour ces photos magnifiques. FREEDOM!

Women's Moto Exhibit

 


Allison Rose

Allison Rose

Neptunes

Nina, Alison, Michaela

Motolady2

Motolady

Motolady1

Motolady

Michaela

Michaela

kasey13

Kasey

Jackie

Jackie

chevy12

Chevy

Sanna

Sanna

Shelly_Sanna_Karina

Shelly, Sanna, Karina

Stormie

Stormie



 

Because ladies were born to ride…

+…A+

P.S.: A voir aussi, le site de The Moto Lady, la page instagram de The Women’s Moto Exhibit : fevvva et pour finir la video Behind the scenes.



THE WOMEN’S MOTORCYCLE EXHIBIT // BEHIND THE SCENES // LANAKILA MACNAUGHTON from Austin Will on Vimeo.

Share Button

+ La Maison Victor +

Voici un petit nouveau dans nos kiosques, et quelle belle surprise.

 

La Maison Victor Cover

La Maison Victor est édité en Belgique, traduit de son homonyme néerlandais, il fait parti de la grande famille des magasines créatifs, mais rassurez-vous il a tout pour plaire!

Des idées créatives en pagailles, toutes expliquées clairement et illustrées, et un petit plus pour les étapes plus difficiles, vous pourrez retrouver des tutoriels vidéos directement sur le site La Maison Victor (*seul bémol ce petit plus est payant…).
Il y en a pour tout les goûts, les coupes sont actuelles et originales, et La Maison Victor attache un point d’honneur à développer votre créativité à l’aide de conseils avisés sur le choix des matières et des petites astuces à foison.
Des accessoires, des bijoux, des vêtements pour les demoiselles, les barbus et leur chérubins et plus encore…!

Robe Gig

Robe Gig tuto

Robe Gig tuto1

Idee look Robe Gig
Pour le Barbu
Et pour nos petites têtes d'ange
Needles pocket
Astuces en pagaille
Pour 6€95, vous avez le droit à un petit livret contenant tous les patrons et leur gradation. De belles photos, un papier agréable, bref il promet de faire des heureuses.

Ambiance At work!
Ambiance Blouse Venue
Voilà, il ne me reste plus qu’à tester…bien que pour nous donner envie, La Maison Victor a sélectionné 17 couturières novices  pour réaliser les premières versions.

 

Et chez vous ça donne quoi?

Et chez vous ça donne quoi?

+…A+

Share Button

+ NYMPH()MANIAC Vol.1 +

Cela faisait des lustres que je n’étais pas allée au cinéma pour voir un film, un vrai (et non pas un film pour enfant!), du coup pour notre anniversaire, après un bon repas, mon homme et moi, nous nous sommes offert une séance: NYMPH()MANIAC
J’ai eu envie de vous en donner mes impressions.
Avant de commencer, je tiens à rappeler que je ne suis pas une cinéphile et que pour le coup, c’était le second film de Lars Von Trier que je visionnais (après Dancer in the Dark), je ne m’improvise pas critique.



nymphomaniac-volume-1_600C



On commence avec un petit synopsis du volume 1 (et oui, le film a été censuré et divisé en 2 volumes pour sa sortie dans les salles françaises):
Seligman, célibataire endurcit, recueille chez lui Joe, après l’avoir retrouvée inconsciente, couverte de sang et d’équimoses. Afin d’expliquer son état, Joe se lance dans le récit de sa vie sexuellement compulsive, elle s’auto-diagnostique d’ailleurs nymphomane. S’en suit, au travers d’une discussion faite d’allégorie et de sarcasme, une biographie divisée en plusieurs chapitres, chacun déterminant dans sa construction personnelle.


Mon avis: +++++


(les seuls points négatifs ne sont pas du à la qualité du film en elle-même, le film a été interdit au moins de 12ans, à mon avis il ne devrait pas être autorisé à un public si jeune, car certaines images peuvent altérer leur innocence, et il nécessite une maturité psychologique et sexuelle pour pouvoir voir au-delà du caractère « pornographique » du film et comprendre les sujets abordés. Pour moi c’est un film pour adulte, il devrait être interdit au moins de 18ans. Cette mesure aurait sans-doute permis de ne pas censuré le film, second point négatif).


A mon sens , un bon film doit provoquer de vives réactions chez le spectateur (aussi bien des fou-rires pour une comédie, des larmes pour une histoire d’amour, ou encore une certaine gène et des interrogations pour un film plus cérébral).

Bref à ce jeu, Lars Von Trier,  réussi à  faire travailler les méninges et réveiller des sensations plus animales!

C’est un film aussi dérangeant qu’époustouflant, la réalisation est à la fois cadrée par les chapitres et vivante grâce aux allégories visuelles et verbales. On y retrouve de la sensibilité, du cynisme dans chacun des protagonistes.


Certains diront que c’est un film pervers et violent, de la pornographie gratuite. Il n’en est rien, c’est de la sexualité vraie sans fioritures, des scènes d’une réalité intense. Et quand bien même la sexe y est omniprésent, lorsqu’on décide de voir ce film on sait à quoi s’attendre et on ne peut jouer les jeunes prudes!


La nymphomanie est encore de nos jours un sujet tabou et n’est pas vraiment assimilée à de l’addiction pure, et pourtant c’est exactement ce que nous prouve Lars Von Trier à travers Nymph()Maniac. Joe est en quête de soi, elle est éprise d’une solitude profonde, elle ne fait preuve d’aucune empathie et laisse son instinct animal seul maitre de ces émotions. Tout ceci pour la conduire à en vouloir toujours plus, à ressentir toujours plus fort et plus souvent, tel une droguée ou une alcoolique, le but ultime étant l’oubli de soi, le spleen total. La frénésie, la compulsion, pour combler un vide, une tristesse, un mal-être.


Bien qu’on puisse en douter, Nymph()Maniac n’est point misogyne, c’est tout le contraire, alors que l’on voit des pénis à tout va, le sexe de Joe n’est que suggéré. On retrouve également la puissance séductrice de la femme et parallèlement la faiblesse de l’homme. A chaque scène, Joe est maitresse de son corps et de ses désirs, elle ne s’offre pas à l’homme, elle le prend.


Je salue les performances d’interprétation de Stacy Martin – dans le rôle de la Jeune Joe – et de Uma Thurman – en femme trompée, Mme H -!


nymphomaniaque
 

film-nymphomaniac---volume-1-196465



Force est de constater, que ce film nous pousse à faire une introspection de nos sensations. C’est un film puissant qui vaut la peine d’être vu!

+…A+

Share Button

+ Tasha, la rebelle +

En novembre 2013, Tasha Tilberg faisait la couverture du magasine Jalouse français. J’ai cherché à en savoir un peu  plus. Mannequin grunge, androgyne, naturelle, tatouée avec un anneau dans le nez…vous l’aurez compris, rien d’étonnant à ce que je lui dédie un post. Elle assume son mode de vie, ses tatouages, ses piercings, et quoi de plus normal? et pourtant ce n’est pas toujours une chose facile dans ce milieu ou les dictats sont encore bien encrés…

Je ne suis pas là pour faire sa biographie, seulement pour partager quelques belles images…


Tasha Tilberg by Peter Ash Lee edito Urban Magazine

Tasha Tilberg by Peter Ash Lee edito Urban Magazine


Tasha Tilberg by Peter Ash Lee edito Urban Magazine

Tasha Tilberg by Peter Ash Lee edito Urban Magazine


Tasha Tilberg Edgy mama

Tasha Tilberg by Matthias Vriens-Megrath & Jennifer Eymère Edito Jalouse


Tasha Tilberg by Matthias Vriens-Megrath & Jennifer Eymère Edito Jalouse

Tasha Tilberg by Matthias Vriens-Megrath & Jennifer Eymère Edito Jalouse


Tasha Tilberg by Paolo Roversi Edito Vogue Italia

Tasha Tilberg by Paolo Roversi Edito Vogue Italia


Tasha Tilberg by Gregory Harris Edito Muse Magazine

Tasha Tilberg by Gregory Harris Edito Muse Magazine


Tasha Tilberg by Cass Bird

Tasha Tilberg by Cass Bird


Tasha Tilberd by Cass Bird

Tasha Tilberd by Cass Bird


Tasha Tilberg by Robin Black Cover Work Magazine

Tasha Tilberg by Robin Black Cover Work Magazine



+…A+

Share Button

+ Lou…y es-tu? +

Après Jane et Charlotte, voici que Lou se met à la chanson et moi j’ai envie dire qu’elle aurait dû s’y mettre plus tôt.
Rien de comparable avec sa mère ou sa soeur, une voix rauque bien plus profonde et travaillée sur des sonorité folk-rock. 





+…A+
P.S.: Désolée pour le jeu de mot du titre…;)
Share Button

+ Ma petite bourse…+

 
Après nous avoir fait succomber aux côtés d’Alix Petit pour la marque Heimstone (qu’elle quitte en 2009), Delphine Delafon réitère son exploit avec sa marque éponyme. 
Elle propose cette fois, non pas une collection mais un sac et un seul, forme bourse, modèle unique dans la coupe, mais décliné à l’infini au gré des envies de ses clientes, en modèles sur-mesures numérotés. De vrais petits bijoux de création! 
Preuve en image:

Pour plus d’infos rendez-vous sur http://delphinedelafon.com/

+…A+

Share Button

+ I am back! +

 
Plus d’un mois maintenant que l’on ne m’a pas vu ici, et ce sans prévenir. Rien ne justifie une absence aussi prolongée, bien que j’ai quand même quelques excuses…
Mon ventre prend d’avantage de place de jour en jour mais je sais par avance que ce n’est rien en comparaison de ce que ce petit être va prendre comme place dans ma vie et au sein de notre petite famille, j’ai donc commencé à préparer son arrivée à la maison.
Il se trouve également que ce n’est pas le seul projet en préparation…le second ayant un importance toute particulière tant j’y songe depuis longtemps. Je ne sais pas si l’arrivée de Sacha me donne une poussée d’énergie mais toujours est-il que mon projet prend forme et que je suis enfin aux prémices de sa concrétisation et non plus dans l’espérance et l’imagination. (pour résumé le fait d’être à nouveau Maman me pousse en dehors de limites que je m’étais moi-même fixées et m’a mis un bon coup de pied au derrière pour rester polie).
D’ici la fin de l’été je vous présenterais donc une collection de bijoux de mon cru accompagnée d’une micro collection de vêtements, première étape vers la création de ma marque de prêt-à-porter et d’accessoires. Je vous en dirai sûrement plus au fur et à mesure. Je ne me fixe pas non plus de date trop précise quand à son lancement définitif ne sachant pas comment s’organisera l’arrivée de mon petit Sacha.

D’ici là, je pense vous faire part des principales étapes de cette nouvelle aventure et encore et toujours vous parler de tout ce qui m’inspire au jour le jour!

Récemment d’ailleurs en promenant sur la toile j’ai découvert le blog de Margaux Lonnberg.
http://thekillingmoonconfused.blogspot.fr/

Ceci n’a rien d’un scoop et pour la plus part d’entre vous vous le connaissez surement déjà depuis longtemps.
Son visage et ses tatouages ne m’étaient pas inconnu, notamment grace à la campagne de la marque The Kooples, et aujourd’hui j’aime à me promener sur son blog où elle partage tout un trésor d’images.

Allez à très vite!

+…A+
Share Button

+ Arcady +

 
Les avis sont partagés à son sujet, toujours est-il que pour moi c’est un vrai artiste, avec tout ce qu’il y a d’écorché, de vrai…
The Kooples a succombé à son charme en lui proposant une collaboration pour une collection capsule à son image Dandy Rock, je parle biensur de Peter Doherty.








Il n’en est d’ailleurs pas à sa première collaboration dans le domaine de la mode…


Pour finir, je vous laisse avec son album perso Grace/Wastelands illustré par Alizé Meurisse, dont il est également l’auteur de l’illustration.


+…A+
Share Button

+ …en suspension…+

 
Je ne sais plus à quand remonte mon dernier vrai coup de cœur artistique (je veux dire en dehors du domaine de la Photographie)…jusqu’à celui-ci…

Claire Morgan
Cette plasticienne irlandaise de talent,fait rimer poésie et taxidermie d’une main de maître, elle retransmet un rapport avec la nature hors du temps, sa manière de figer les scènes est hors du commun, faisant preuve d’une précision ultime…

Elle apporte une âme à l’art de la taxidermie offrant une nouvelle vie à ses animaux( tous mort naturellement) et aux éléments du quotidien.

Gone to seed
Pedestal
Diamond
Throe

Elle participe actuellement à l’exposition « BÊTES OFF » jusqu’au 11 Mars 2012, 
à La Conciergerie (Paris).

C’est comme une impression de temps en suspension…

+…A+

Share Button

+ Chloë +

  
On connait tous Chloë Sevigny pour ses looks aiguisés…

Pour sa collection chez Opening Ceremony, on découvre le dressing et la chambre de la belle…et ça laisse pantois…
Non pas par sa taille, qui je trouve pour une actrice (de surcroît branchée mode jusqu’au bout des ongles) reste raisonnable mais plutôt par l’éclectisme de sa garde-robe.
On y trouve une multitude de styles qui confrontés ou mélangés font la force de ses looks toujours plus pointus.


La preuve en images avec ces 3 vidéos tournées at home!


At Home with Chloë Sevigny: Part 1 from Opening Ceremony on Vimeo.
At Home with Chloë Sevigny: Part 2 from Opening Ceremony on Vimeo.
At Home with Chloë Sevigny: Part 3 from Opening Ceremony on Vimeo.
Share Button
Back to Top